Finale - Le préfet Didier Lallement reconnaît un "échec" de la sécurité et s'excuse

Le préfet de police de Paris Didier Lallement est passé devant le Sénat ce jeudi pour revenir sur les violences autour du Stade de France le soir de la finale de la Ligue des champions. Et le préfet reconnaît un échec et s'excuse auprès des supporters étrangers et français. Il justifie et maintient tout de même son chiffre de 30 à 40 000 personnes possédant des faux billets.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles