Comme son attaquant M'Baye Niang, l'entraîneur de Bordeaux Vladimir Petkovic a trouvé que son équipe avait fait preuve d'arrogance contre Metz, ce dimanche (3-3).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles