Foot - L1 - Nice : Le «capo» des ultras interdit de stade après les chants moquant Emiliano Sala

Trois jours après les chants moquant Emiliano Sala entonnés par les ultras niçois à l'Allianz Riviera, l'OGCN a publié un nouveau communiqué, ce vendredi, prônant « la tolérance 0 ». Le premier coupable désigné, le « capo » de la Brigade Sud, a été interdit de stade.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles