L'Argentine pleure son "Dieu" du football Maradona, mort à 60 ans

Le visage de Diego Maradona s'affiche sur l'Obélisque, en plein centre de Buenos Aires, traditionnel lieu de rendez-vous des célébrations sportives, aux abords du stade qui porte son nom, où les Argentins, orphelins, rendent un dernier hommage à leur idole.