Pakistan : l'ancien Premier ministre Imran Khan de nouveau menacé d'arrestation

Le gouvernement pakistanais a accusé mercredi l'ancien Premier ministre, Imran Khan, d'héberger des partisans recherchés pour les attaques contre l'armée intervenues après son arrestation la semaine dernière, et a averti qu'il avait 24 heures pour les livrer aux autorités, au risque de faire face à une opération policière. Imran Khan a été interpellé la semaine dernière par l'agence anti-corruption pakistanaise avant que la Cour suprême juge son arrestation "invalide et illégale".


Lire la suite sur FRANCE 24

Autres vidéos sur ce thème