Quarts - Bürki : "À peine 24 plus tard, c’est trop tôt"

Le gardien de but du Borussia Dortmund, Roman Bürki, aurait souhaité que l’UEFA ne reporte pas le match aussi tôt après l’attaque qui s’est produite mardi soir contre le bus des joueurs du club allemand alors qu’ils se rendaient à leur rencontre en quarts de finale aller de la Ligue des Champions contre Monaco. Le club de la principauté l’a emporté au Signal Iduna Park mercredi soir (2-3).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages