MONDIAL 2018 - L'Angleterre colle un set à un Panama historique

Yahoo Sport

COUPE DU MONDE – Les Three Lions n’ont fait qu’une bouchée de Canaleros décidément trop faibles (6-1). Mais ces derniers ont aussi marqué le premier but de leur histoire en Coupe du Monde. Résultat, tout le monde est plutôt content.

Stones – Kane, doublette gagnante
Stones – Kane, doublette gagnante

Angleterre – Panama : 6-1 (Buts : Stones 8e, 40e ; Kane 22e sp, 45e+1 sp, 62e ; Lingard 36e pour les Three Lions // Baloy 78e pour les Canaleros)

D’un côté, une équipe que ses médias, d’habitude si prompts à critiquer, ne cessent d’encenser ; de l’autre, un petit nouveau qui ne laisse pas d’inquiéter quant au niveau du Mondial lorsqu’il se jouera à 48 : l’opposition était déséquilibrée sur le papier, elle l’a été sur le terrain. À la mi-temps, le score était déjà de 5-0, notamment grâce à deux doublés signés Josh Stones, de la tête, et Harry Kane, sur penalties. Il sera (seulement) de 6-1 à la fin du match, célébrée par les chants des supporters panaméens. Car au triplé de Kane aura répondu un homme, Felipe Baloy, qui aura marqué au passage le premier but de l’histoire du Panama en Coupe du Monde. Historique malgré la valise.


Le film du match

Le premier frisson du match est pour Godoy qui dévisse sa frappe (5e) ? On comprend vite que ce n’est qu’une illusion passagère. Car derrière, les hommes de Gareth Southgate déroulent face à ceux d’Hernan Dario Gomez, débordés de toutes parts. Stones est tout seul sur corner pour claquer une tête puissante (1-0, 8e) puis au rebond, toujours de la tête, sur une tentative de Sterling bien repoussée par Penedo (4-0, 40e), c’est le premier doublé d’un défenseur en Coupe du Monde depuis 2006. Kane envoie un doublé de pénos parfaitement tirés à droite du gardien (2-0, 22e & 5-0, 45e +1) puis un but involontaire du talon (6-0, 62e), il prend la tête du classement des buteurs de ce Mondial avec cinq buts. Lingard tente sa chance à l’entrée de la surface, il marque le plus joli but du match (3-0, 36e – VIDEO). Mais pour la fête soit complète, il fallait une participation du Panama. C’est chose faite avec ce tacle rageur de Baloy sur un coup-franc d’Avila (6-1, 78e) pour faire bien mieux que sauver l’honneur : avant d’être officiellement éliminé au coup de sifflet final, le Panama s’est assuré de ne pas rentrer bredouille en buts à la maison. Loin de ses considérations, l’Angleterre, qualifiée, peut se préparer pour la finale du groupe face à la Belgique, bourreau de la Tunisie hier (5-2). Duel de costauds à venir.

Hurrykane à toute vitesse, Baloy pour l’éternité
Honneur aux buteurs. Côté anglais, Harry Kane en est désormais à cinq buts inscrits en… cinq frappes cadrées dans cette Coupe du Monde. Un chiffre ébouriffant, à l’image de ses deux penalties parfaitement tirés, croisés et en hauteur, le tout avec une puissance inarrêtable. Côté panaméen, c’est Felipe Baloy qui inscrit son nom dans les livres d’histoire. Un défenseur central de 37 ans qui évolue actuellement au CSD Muncipal, club de première division guatémaltèque : c’est dire la portée du tacle envoyé au fond des filets de Jordan Pickford. De quoi faire chavirer les commentateurs panaméens, assurément (ci-dessous, leur réaction en entendant pour la première fois l’hymne panaméen en Coupe du Monde, avant le match face à la Begique).


Le calendrier des deux équipes
Panama-Tunisie (Saransk) et Angleterre-Belgique (Kaliningrad), jeudi 28 juin, 20h.

____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

À lire aussi